Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2
3
5
7
9
10
12
14
16
17
19
21
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Okinawa, l'ile des centenaires

De nombreaux articles titrés "Okinawa, l’île des centenaires" (japoninfos.com), "Le secret de l'exceptionnelle longévité des habitants d'Okinawa enfin découvert ?" (maxisciences.com), ou encore "Le secret de la longévité des habitants d’Okinawa enfin découvert ?" (nttw.co) fleurissent sur internet !

 

 

Okinawa était, il y a une dizaine d’années seulement, la région du monde dans laquelle l'espérance de vie était la plus longue.

Un scientifique japonais s’y intéresse depuis longtemps et il pourrait bien avoir découvert le secret de cette surprenante longévité. Les Japonais sont connus pour établir des records en matière de longévité. Depuis juin 2013, le rôle de doyenne de l'humanité est d'ailleurs détenu par une Japonaise, Misao Okawa âgée de 115 ans.

Mais une région particulière du Japon a acquis une réputation mondiale dans ce domaine : Okinawa.

Et pour cause, comptant quelque 30 îles, cet archipel bat des records en matière de longévité. "Okinawa jouissait il y a encore quelques décennies de l'espérance de vie la plus longue au monde", explique le scientifique japonais Shinkichi Tawada repris par l'AFP. Plus impressionnant encore, l'archipel détient le plus grand nombre de centenaires à l'échelle de la planète, avec selon les estimations, environ 33 centenaires pour 100.000 habitants. Un record qui suscite un grand intérêt chez les scientifiques. D'où les habitants d'Okinawa tirent-ils leur exceptionnelle longévité ? De leur alimentation, selon les spécialistes.

Une plante, source de jeunesse

Ainsi, Shinkichi Tawada, professeur en agronomie à l'Université des Ryukyu de Nishihara, à Okinawa s’est "toujours intéressé aux substances qui, dans l’alimentation traditionnelle, en sont à l’origine". Après bientôt 20 ans de recherche, il pourrait finalement avoir percé le secret.

Selon les derniers travaux qu'il a menés avec ses collègues, ce dernier résiderait dans un liquide ambré dont se dégagent des parfums tropicaux, suaves : l’huile essentielle de fleur de getto ([guetto] ou alpinia zerumbet). Cette plante appartient à la famille du gingembre, et présente de grandes feuilles vertes, de petites baies rouges et des fleurs blanches. Or, elle regorge de resvératrol, un antioxydant qu’on retrouve dans le raisin (donc dans le vin) et dont les effets sur la longévité sont bien connus. Mais peu nombreux sont ceux qui s’intéressent aux touffes de getto sauvage qui poussent sur le bord des routes. Pour en savoir plus, Shinkichi Tawada et ses collègues ont donc mené des tests sur des démotodes (alpinia zerumbet), une variété de vers ne vivant qu’un mois. Après les avoir exposés quotidiennement au getto, les vers ont vécu 22,6% de temps de plus que les autres. "Traditionnellement, les habitants d’Okinawa ont toujours considéré qu’en mangeant le muchi [un plat d’hiver composé de pâte de riz entourée d’une feuille de getto], on s’immunise contre le rhume, et l’on gagne force et vigueur", explique M. Tawada.

En savoir plus : maxisciences.com

Amputé des quatre membres, Saïd Mahmoudi, un jeune sportif marocain a réalisé un véritable exploit en devenant deux fois champion de karaté du Maroc.

Saïd Mahmoudi est la preuve vivante que la volonté et la force de caractère n’ont pas à pâlir devant les coups bas de la vie.

Ce petit garçon marocain, amputé des 4 membres, a malgré tout trouvé la force en lui de réussir l’impossible : en devenant deux fois champion de karaté du Maroc, il devient un exemple et un modèle à suivre.

D’ailleurs, il s’est également présenté à une compétition internationale handisport, où, là aussi, il a su faire grande impression. Saïd est un petit super-héros : regardez-le par vous-même s'exercer au karaté !

Sources :

https://www.u-trail.com/8877insolite-champion-de-karate/
http://www.letribunaldunet.fr/insolite/insolite-ampute-des-4-membres-il-devient-champion-de-karate.html

Un Japonais de 63 ans survit à l'attaque d'un ours grâce au karatéAttaqué par un ours

 

Tokyo - Un Japonais, qui s'était retrouvé nez à nez avec un ours noir d'Asie peu affable, a pris la situation en main et contré efficacement l'attaque grâce à sa maîtrise du karaté.

L'homme de 63 ans, venu jeudi paisiblement pêcher dans un torrent de montagne, a soudainement été attaqué, sans raison affirme-t-il, par un spécimen d'1,90 m de ce mammifère griffu.

"L'ours était tellement fort qu'il m'a fait tomber", a raconté vendredi Atsushi Aoki à la chaîne de télévision Tokyo Broadcasting System. "Il m'a retourné et mordu ici", a-t-il poursuivi en montrant sa jambe.

Mais au lieu de prendre ses jambes à son cou, le pêcheur s'est placé en position d'attaque, le poing droit en avant, puis il a roué de coups les yeux de l'ursidé. L'animal est parti se réfugier dans les bois.

"Je me suis dit soit c'est moi qui le tue, soit c'est lui qui me tue", a raconté M. Aoki à la chaîne publique NHK.

Le vaillant pêcheur est parvenu à retourner dans sa voiture et à se rendre dans un hôpital de Gunma, au nord-ouest de Tokyo, malgré plusieurs blessures à la tête, au bras notamment. "Il s'est rendu par ses propres moyens à l'hôpital sans oublier de récupérer le produit de sa pêche", a rapporté à l'AFP un policier.

 

Les autorités japonaises ne recommandent pas ce genre de méthode

La presse japonaise a fait grand cas de l'exploit. "Un homme parvient à vaincre un ours à mains nues !", lançait notamment le tabloïd Nikkan Sports.

Mais les autorités japonaises ne recommandent pas ce genre de méthode en cas de rencontre avec un des nombreux ours sauvages de l'archipel. Des pancartes mettent en garde sur les chemins forestiers contre la présence d'ours et recommandent aux randonneurs de porter une clochette sur leur sac à dos pour faire fuir les animaux et d'éviter tout contact visuel si toutefois ils en surprennent un. Cette année, quatre personnes ont été tuées dans plusieurs attaques d'ours au Japon.

 

Sources :

https://fr.news.yahoo.com/japonais-63-ans-survit-%C3%A0-135707480.html

http://www.leparisien.fr/insolite/le-karate-sauve-un-japonais-des-griffes-d-un-ours-02-09-2016-6088917.php

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/09/02/97001-20160902FILWWW00170-un-japonais-repousse-un-ours-grace-au-karate.php